Menu

Née il y a 9 ans à Nice, Active Asset Allocation, AAA pour les intimes, est une start-up spécialisée dans le conseil en allocation d’actifs basé sur le contrôle et le pilotage du risque de marché. Elle a été fondée par Adina Grigoriu et Olivier Hiezely, et continue activement son développement, avec une récente levée de fonds de 4 millions d’euros. L’une des principales activités d’AAA est de concevoir des algorithmes d’investissements associés à des outils digitaux dédiés. Ses clients sont des institutionnels, des fonds de pension ou encore des gestionnaires d’actifs, qui se servent du savoir-faire d’AAA pour gérer et préserver leurs ressources financières, mais aussi celles de leurs clients finaux.

Si elle œuvre dans une démarche B2B, Active Asset Allocation n’oublie pas les clients de ses propres clients et a notamment développé RAFA, un robo-advisor destiné à appuyer les projets des épargnants et rendre plus didactique la gestion des portefeuilles et des risques sur le long terme. Avec une expérience incontestable dans la digitalisation de la gestion d’actifs et plus de 2 milliards d’encours sous conseil, AAA n’a plus grand-chose à prouver, mais ne compte pas se reposer sur ses lauriers.

La start-up compte de nombreux assureurs parmi sa clientèle, et on y trouve bien évidemment Allianz, qui a également investi des fonds au capital d’AAA via son fonds InnovAllianz et siège dans son conseil d’administration. Portrait de la co-fondatrice d’AAA, Adina Grigoriu.